Rechercher
  • Elisabeth Demoury

3 Règles d'Or pour un bon CV en anglais

Mis à jour : 20 nov. 2020

Il ne s'agit pas simplement de traduire votre CV français en anglais: il y a certaines règles à respecter.



On croit souvent qu'il suffit de traduire son CV mot à mot pour postuler à une offre d'emploi à l'étranger. Malheureusement, les codes de rédaction diffèrent d'un pays à l'autre et peuvent vous pénaliser si vous ne les respectez pas.



Règle n°1: Oubliez la photo


Vous avez une superbe photo sur votre CV francophone? Pas la peine de l'inclure dans votre CV en anglais. Contrairement au modèle français, il n'est pas coutume dans un pays anglophone de recevoir une candidature avec une photo, afin d'éviter toute forme de discrimination.

Si le recruteur tient vraiment à voir votre tête, il se rendra sur votre profil LinkedIn de toute façon. Il n'est pas non plus d'usage de préciser votre âge ou date de naissance, ni votre nationalité. Sauf si cela est pertinent pour le poste auquel vous postulez (si vous avez besoin d'un visa, par exemple). A la place de ces informations, mettez l'accent sur les moyens de vous contacter: numéro de téléphone, adresse e-mail, URL LinkedIn, adresse postale et même pseudo Skype. Après tout, le plus important c'est que votre téléphone sonne, non ?



Règle n°2: Ajoutez un en-tête


Il est courant de trouver au début d'un CV anglophone un court paragraphe qui précise le profil et/ou l'objectif professionnel du candidat. A l'instar de votre résumé LinkedIn, ce texte d'appel constitue votre vitrine et doit donner envie au recruteur de parcourir vos expériences professionnelles qui se trouvent juste en-dessous. Listez ensuite vos compétences différentiantes, votre formation académique, vos certificats et accomplissements, et n'oubliez pas de terminer avec une rubrique "References" afin que le recruteur qui souhaite appeler votre ancien patron ou l'un de vos anciens clients tombe sur quelqu'un de charmant (qui parle anglais !) et qui lui dira tout le bien qu'il pense de vous.



Règle n°3: Limitez-vous à 1 page


"Less is More" comme disent les British.

Même si vous avez plusieurs expériences professionnelles conséquentes à votre actif, ne vous perdez pas dans les détails. Allez droit au but pour raconter votre parcours (#motsclés, #chiffres) et sélectionnez ce qui est le plus pertinent au regard du poste auquel vous postulez. Un CV n'est pas un profil Linkedin: il doit être adapté pour convenir spécifiquement au poste que vous convoitez. Il ne raconte donc pas toute votre histoire, mais seulement une partie. Si le recruteur veut en savoir plus, il ira consulter votre profil professionnel en ligne pour plus de détails. En bref, soyez concis !


Et enfin: Check, check and check again!


On ne le dira jamais assez, les "spelling mistakes" et toutes autres erreurs orthographiques sont malheureusement disqualifiantes, et ce dans n'importe quelle langue. N'oubliez pas de vous relire plusieurs fois afin d'éviter toute coquille, et veillez à ne pas "mélanger" les dialectes: soit vous écrivez en anglais américain soit en anglais britannique, mais soyez en accord avec vous-même. Vous ne serez jamais pénalisé pour avoir choisi l'un ou l'autre, mais on pourrait vous reprocher votre manque de cohérence.




Avez-vous eu votre livre GRATUIT "30 Expressions pour un Entretien d'embauche en Anglais" ? 👉 https://www.speakeli.com/ebook


Elisabeth DEMOURY

+33 6 59 83 49 47

hello@speakeli.com


209 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout