Rechercher
  • Elisabeth Demoury

Public Speaking: 3 Astuces pour surmonter sa gêne et son stress

Dernière mise à jour : juin 8

Rares sont les cadres et dirigeants, même à haut niveau, qui n'éprouvent pas de nervosité lorsqu'ils doivent s'exprimer en public, qui plus est en anglais. Alors, comment limiter les symptômes liés au stress afin de ne pas impacter l'efficacité de sa communication orale ?


La gêne éprouvée lors des discours et présentations orales s'explique bien souvent par la peur d'être jugé(e): "Est-ce que je m'en sors bien? Est-ce qu'ils m'écoutent? Est-ce qu'ils trouvent ça intéressant? Il me semble que ma voix est un peu tremblante...J'ai tellement chaud, ça doit paraître...Je n'aime pas être sous les projecteurs, ça va se voir..."etc.


Il est d'autant plus stressant de s'exprimer dans une langue qui n'est pas sa langue maternelle. Alors, voici 3 astuces pour maintenir une communication orale efficace lorsque vous devez faire une présentation en anglais:


Astuce n°1: Pensez à votre auditoire lorsque vous préparez votre intervention

L'erreur qu'on commet souvent lorsqu'on prépare une intervention est de commencer par le fond du sujet à traiter. On se perd alors immédiatement dans les détails et on risque de créer un fossé de plus en plus grand avec son public.


Avant de plonger au coeur du sujet, commencez par penser à votre auditoire: qui sera dans la pièce, pourquoi sont-ils présents, quels sont leurs besoins ? Essayez de répondre à ces questions le plus précisément possible.


Certaines attentes sont claires et explicites, d'autres peuvent être plus subtiles. Identifier ce que vos interlocuteurs souhaitent ressortir de votre présentation vous permettra d'élaborer un message efficace, qui répondra directement à leurs attentes et captera toute leur attention.


Par exemple, un client a besoin d'être rassuré, un actionnaire cherche une raison pour investir, le journaliste une information nouvelle, le grand public la vulgarisation d'un sujet complexe, etc.


Il est essentiel d'adapter son discours au type de public auquel on s'adresse. Le point de départ n'est jamais ce qu'il vous plaît de dire, mais ce que l'auditoire a besoin d'entendre. Bâtir ce lien avec votre public en lui montrant explicitement que vous avez compris ses attentes est un élément clé d'une prise de parole réussie.



Astuce n°2: Passez votre cerveau en mode "Pensée Positive" avant de prendre la parole

Le stress atteint son plus haut niveau juste avant de prendre la parole. C'est le moment où le cerveau s'emballe et se dit "Et si j'échouais? Tout le monde va me juger." Et c'est exactement le moment où vous pouvez reprogrammer votre cerveau en le concentrant sur des pensées positives: "Je vais bien m'en sortir. Mon sujet est intéressant et je suis bien préparé(e)."


Rappelez-vous que vous êtes là pour aider votre auditoire, qui vient chercher des réponses à ses questions. Il ne souhaite donc qu'une chose: votre succès ! Il n'y a rien de plus lassant pour un public que d'écouter un orateur qui n'a pas envie de s'exprimer ou qui n'arrive pas à se faire comprendre.


Dites-vous donc que chaque personne présente souhaite que vous réussissez votre présentation. Après tout, ce n'est pas vous le sujet de fond. Vous êtes d'abord présent pour aider votre public et lui apporter des réponses. Concentrez votre cerveau sur cette pensée. Avec le temps, il commencera à comprendre et vous ressentirez moins de symptômes liés au stress.



Astuce n°3: Ne sous-estimez pas le contact visuel

On peut avoir tendance à scanner la pièce des yeux, à essayer de regarder tout le monde, et au final ne créer de lien avec personne.


Gardez en tête que chaque personne présente vous écoute individuellement. La meilleure façon d'établir une connexion avec votre public est donc de s'adresser à eux individuellement. Par exemple, en maintenant un contact visuel avec une personne pour chaque idée. En vous concentrant sur une personne à la fois, vous donnez l'impression à chaque participant de vous adresser spécifiquement à lui.


Etablir un contact visuel direct avec une personne peut vous paraitre difficile au début, mais vous réaliserez bientôt que cela vous rend en fait moins nerveux. Appuyez-vous sur des visages souriants et des mines sympathiques. Il est souvent plus facile (et plus efficace) d'avoir une série de conversations en one-to-one, que de s'adresser à tout le monde en même temps.


On connait le pouvoir de la générosité en terme d'épanouissement et de sens, c'est également le cas lorsque vous prenez la parole.

Vous avez le pouvoir de transformer une expérience anxiogène en un moment de partage. Cela fera de vous un intervenant plus calme, détendu, et plus efficace auprès de votre auditoire, qui ne doutera aucunement de votre légitimité.



Vous souhaitez commencer une nouvelle vie professionnelle ?


Quel que soit votre niveau de progression dans votre recherche d’emploi, je vous propose de faire un diagnostic gratuit de 30mn en visio pour analyser votre CV et votre profil Linkedin et identifier les points prioritaires à corriger. 🎯 => Cliquez ici pour voir mes disponibilités


Accédez à votre masterclass gratuite :

Comment (enfin) décrocher le job de vos rêves sans laisser l'anglais être un obstacle

👇👇👇



Avez-vous téléchargé votre ebook GRATUIT ?

"30 Expressions pour un Entretien d'embauche en Anglais"

👇👇👇


Elisabeth DEMOURY

+33 6 59 83 49 47

hello@speakeli.com



33 vues0 commentaire