Rechercher
  • Elisabeth Demoury

Entretien d'embauche en anglais: quelles différences ?



Un entretien d'embauche à l'anglo-saxonne ne se déroule pas exactement comme un entretien à la française.


Quel type de questions ?

En France, les recruteurs ont tendance à privilégier les questions directes: Etes-vous créatif(ve)? Quel est votre style de Management ? Comment gérez-vous...? Comment travaillez-vous...? Aimez-vous..?


Lors d'un entretien en anglais, il est plus courant de poser des questions d'ordre comportemental: Parlez-moi d'une situation où vous avez dû... Racontez-moi un projet sur lequel... Décrivez la dernière fois que vous avez géré un conflit avec votre manager, un client, etc.


En outre, vous avez plus de chances lors d'un entretien en français que l'on vous demande de "citer" certains éléments:. Par exemple: Citez moi 3 qualités, 3 forces, 3 faiblesses, 1 personne qui a influencé votre vie, 3 raisons pour lesquelles on devrait vous embaucher, 1 décision qui a changé votre carrière, etc.


L'entretien anglo-saxon, lui, a plus souvent recours aux questions dites "hypothétiques": Si vous étiez un objet dans la maison, que seriez-vous ? Si vous pouviez inviter n'importe qui à dîner, qui serait-ce ? Si vous étiez un ustensile de cuisine, un animal, une partie d'un vélo... que seriez-vous ?


Les anglophones sont friands de ce type de questions qui laissent entrevoir votre personnalité à travers les réponses que vous imaginez.


Discours formel versus conversation

Le discours du candidat lors d'un entretien en français se veut plutôt formel, dans un certain contrôle et avec une grande réserve. On pèse ses mots et on veut mettre en avant son expertise et sa légitimité avant tout.


Face à un recruteur anglophone, l'atmosphère sera souvent plus détendue, et le discours plus proche d'une conversation ou d'un échange plus informel. Mais ne vous y trompez pas: le recruteur saura tout de même interpréter vos propos et en tirer des conclusions sur votre personnalité et vos modes de fonctionnement au travail.


Les chiffres versus le storytelling

Pour étayer son propos, il est d'usage en France d'utiliser des chiffres qui vont clairement illustrer le résultat de ses missions: le chiffre d'affaires à bondi de 20%, l'équipe a doublé en 18 mois, les parts de marchés ont atteint les 35%, etc.


Non pas que les chiffres ne soient pas également essentiels lors d'un entretien en anglais, mais le recruteur sera davantage intéressé par l'histoire (the story) autour de ces résultats: comment les avez-vous atteints, quelles actions avez-vous mises en place, quels obstacles avez-vous rencontrés, quel a été le plus difficile à mettre en place, etc.


D'ailleurs, les données chiffrées sont souvent plus explicites sur un CV en anglais, ce qui permet au recruteur d'en avoir une connaissance préalable, et de se concentrer en entretien sur les actions concrètes menées par le/la candidat(e) afin d'obtenir ces résultats.


Les "Brainteasers"

On appelle un « brainteaser » (se prononce brein-tizeur) une question complexe dont la solution exige de l’ingéniosité. Le but est d’observer comment le candidat aborde le problème et mène un raisonnement logique et cohérent afin de parvenir à une réponse, même approximative ou fausse.

Cela permet au recruteur d’évaluer les compétences du candidat sur de nombreuses dimensions telles que : la faculté de résolution de problèmes, la capacité de raisonnement (évaluation des options, déductions), la connaissance d’ordres de grandeurs, la capacité à analyser des données et à calculer des probabilités, ou encore la créativité, l’ingéniosité et bien sûr la gestion du stress.


Par exemple:

How many tennis balls fit inside a Boeing 747?

Combien de balles de tennis tiennent dans un boeing 747 ?

How many hairdressers are there in London?

Combien y a-t-il de coiffeurs à Londres ?

Why are manhole covers round?

Pourquoi les bouches d’égout sont-elles rondes ?

Autres types de questions surprenantes : How would you move Mount Fuji?

Comment déplaceriez-vous le Mont Fuji ?


Sell me this pen.

Vendez-moi ce stylo.

Vous avez besoin de vous entrainer avant le jour-J ?

Contactez-moi des simulations d'entretien d'embauche sur-mesure 👉 📞 +33 6 59 83 49 47 ou 📩 hello@speakeli.com



Avez-vous eu votre livre GRATUIT "30 Expressions pour un Entretien d'embauche en Anglais" ? 👉 https://www.speakeli.com/ebook


Elisabeth DEMOURY

+33 6 59 83 49 47

hello@speakeli.com

37 vues
Contact

75014 Paris, France

​​

Tél : +33 (0)6 59 83 49 47

hello@speakeli.com

  • LinkedIn
  • Facebook
  • YouTube

MENTIONS LÉGALES

 

EDITEUR DU SITE & DIRECTEUR DE LA PUBLICATION
Elisabeth DEMOURY
75014 PARIS
Email : hello@speakeli.com
Téléphone : +33 (0)6 59 83 49 47

 

HÉBERGEMENT DU SITE :
©Wix.com

 

PROPRIETE INTELLECTUELLE

L’ensemble du contenu et des éléments composant le site, y compris les marques et logos, est la propriété de Elisabeth DEMOURY. Toute représentation ou reproduction du site ou d’un des éléments y figurant est strictement interdite.

 

DONNÉES PERSONNELLES

Elisabeth DEMOURY est susceptible de collecter vos données personnelles notamment via le formulaire de contact. Ces données, nécessaires au traitement des demandes de contact, sont conservées pendant la durée nécessaire à leur traitement.

Conformément au règlement n°2016/679, dit Règlement Général pour la Protection des Données (RGPD) et aux dispositions de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 dite «Informatique et libertés » modifiée, vous disposez d’un droit d’opposition, d’accès, de rectification et de suppression sur les données personnelles vous concernant, que vous pouvez exercer dans les conditions prévues par la loi en adressant un email à Elisabeth DEMOURY à l'adresse mail hello@speakeli.com ou via le formulaire de contact. 

 

CRÉATION DU SITE
Elisabeth DEMOURY