Rechercher
  • Elisabeth Demoury

Comment j'ai décidé de changer de v(o)ie et trouvé le job de mes rêves

Mis à jour : juin 8




Il y a 3 ans, le 11 décembre 2017, j’habite seule dans un 30m2 et je bosse 11h par jour dans une grosse boite qui écrase mon âme tous les jours.


Je vous l’accorde, ça ne fait pas rêver.


Et pourtant, je n’arrive pas à me résoudre à quitter mon environnement de travail alors si pesant et négatif.


En fait, plusieurs facteurs me bloquent dans ma démarche :


Je me dis que ce n’est pas le bon moment, que le contexte économique n’est pas au beau fixe et que finalement je suis chanceuse d’avoir un « bon » poste dans une grande entreprise.


Aussi, je trouve que c’est dommage d’avoir fait tant d’efforts pour gravir les échelons dans ma boite pour s’arrêter là ou repartir de zéro dans une autre entreprise.

J’ai peur que l’herbe ne soit pas plus verte ailleurs et donc peur de me dire que j’ai fait « tout ça pour ça »…


Et puis je crains de décevoir. Que ma famille ou mes amis finissent par me tourner le dos si je ne « réussis pas » ma transition professionnelle.


Toutes ces peurs me freinent dans mon élan et j’en arrive à la conclusion suivante : finalement je ne suis pas si mal lotie.


Mais cette boule que j’ai au ventre ne s’en va pas.

Elle est là quand je me réveille, elle est là quand j’arrive au travail le matin, elle est là quand j’en pars le soir. Je suis de plus en plus fatiguée et de moins en moins motivée et intéressée par ce que je fais.


Je dois me rendre à l’évidence : ce travail ne me rend pas heureuse. Il n’est pas fait pour moi, ou je ne suis pas faite pour lui. En tous cas, il faut que ça cesse.


Je quitte mon entreprise au printemps 2018. Je ne sais pas encore trop de quoi j’ai envie alors je me lance dans un bilan de compétences pour essayer de faire le tri.


Mais je ne sais toujours pas vraiment quoi faire comme job.


Du coup je procrastine et je ne suis pas super efficace dans ma recherche d’emploi. Je réalise que sans projet clair, je n’arrive pas à postuler ni à me motiver.


Surtout, je me rends compte que si garde les mêmes pratiques, j’obtiendrai toujours les mêmes résultats.


La décision qui a finalement tout changé pour moi, ça a été de faire appel à une coach en transition professionnelle pour m’aider à identifier et à me lancer dans ce que je voulais VRAIMENT faire (que je ne m’avouais pas à l’époque).


Ensemble, on a identifié mes envies, travaillé mes peurs et mes blocages et fait mûrir mon projet. J’ai pu (enfin) me débarrasser de certaines injonctions sociales et familiales - dont je n’avais même pas conscience - qui m’empêchaient d’avancer vers mon but.


C’est comme ça que je commence à coacher des cadres qui ont besoin d’une remise à niveau en anglais. Et petit à petit, j’en accompagne certains dans leur recherche d’emploi grâce à mes connaissances en recrutement et en Ressources Humaines.


Aujourd’hui, je travaille de chez moi (bon OK en 2020 ce n’est pas si original), à mon rythme, et surtout j’ai trouvé une activité qui a du sens pour moi, qui m’épanouit à fond et qui a un impact positif pour les personnes que j’accompagne.


#zeroregret


Pour moi, trouver le job de mes rêves aura en fait été la voie de l'entreprenariat, mais ça peut aussi être de retrouver un poste dans un meilleur environnement, d’intégrer une entreprise à taille humaine, ou de trouver un meilleur job en interne dans son entreprise.


L’essentiel c’est de ne pas rester dans une situation qui ne nous convient pas/plus, et de se mettre en mouvement vers une vie qui nous convient mieux.


Et vous, je voulais vous demander, qu’est ce qui vous bloque dans votre recherche d’emploi ou dans votre envie de changement professionnel ?

Dites-le moi par retour de mail ou en MP, ça m’intéresse.


Quel que soit votre niveau de réflexion, je vous propose de

faire un diagnostic gratuit de votre situation et de vous aider à dresser un plan d’action pour vous permettre d’avancer

dans votre projet professionnel 🎯


=> Prenez rdv avec moi ici



114 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout